top of page

Cette année au pied du sapin, je choisis le furoshiki

Comme beaucoup de mamans, l'arrivée de mes bambins, a bouleversé ma vie. Noël et les anniversaires, ont vite été l'objet, chez moi de courses effrenées à l'organisation.


En effet, je pensais sans doute à tort, qu'une maman qui se respecte, se devait de faire son maximum pour que toute la décoration, soit au top, les #cadeaux bien choisis. Le but final étant que les yeux de mes chérubins soient émerveillés.


Car oui, on se démène et on a pour principale récompense, la joie de voir les yeux de nos enfants pétiller.


Puis, une nouvelle année, fait place à une autre avec encore plus d'attentes et des défis toujours plus grands à relever. C'est un peu l'escalade au meilleur jouet, meilleure décoration. Bref..


J'ai fini par trouver que je me mettais un peu trop la pression. Alors j'ai décidé de me mettre à la #slowlife.


Une vie plus simple donc, en évitant d'acheter à outrance et en réutilisant si possible les anciennes déco, voire en rajouter mais en faisant plus attention à l'impact environnemental que cela aurait.


Au détour d'une balade en forêt, nous avons commencé par récupérer, des pommes de pins. Nous les avons inséré dans notre déco de table.


Honnêtement, le côté champêtre nous a tous séduit. Et cela permet à chacun des membres de la famille de participer en conscience, à recréer notre intérieur.


Mais ceci n'est pas fini, car, pour poursuivre la petite histoire, nous avons peu à peu transité vers le #zérodéchet.. kézako? C'est tout simplement diminuer le jetable. Adieu les cotons démaquillants par exemple. A la place, on coud ou on achète des lingettes réutilisables, qui partent dans un filet de lavage en fin de semaine... Vous me direz, les cotons dans le rayon cosmétique de la grande surface, ne coutent pas très cher.. on peut très bien s'en procurer pour le mois à moins d'un euro..


Certes, c'est sans compter l'empreinte carbone, et les litres d'eau utilisés dans la conception de ces boules de cotons qui finissent dans nos poubelles ensuite... Mais j'aurais l'occasion de vous en reparler dans un autre post.


Du coup, comme 2020 est l'année dont tout le monde se souviendra comme une année exceptionnelle.. on a décidé de faire un Noël tout aussi inédit à la maison et d'y intégrer un nouvel objet zéro déchet. Pour terminer cette année en beauté, 2020 dans notre chaumière, c'est le #furoshiki qui sera à l'honneur! Oui , je vous entends déjà me dire c'est un nom en peu exotique .. Et difficile à s'approprier car il est japonais..


Pourquoi aller chercher une idée aussi loin, me direz vous? Et bien déjà, parcequ' on ne peut pas voyager vers le Japon cette année! Alors on invite le #Japon chez nous! Pourquoi le Japon? Car les japonais sont une réelle source d'inspiration dans le domaine du #zérodéchet. Alors qu'est ce qu'un #furoshiki ou emballage tissu comme disent certains? C'est en général un carré de tissu ( parfois aussi rectangulaire selon les usages), que certains puristes en zéro déchet, iront couper dans leurs vieux draps, ou que d'autres achètent ou se font offrir.


C'est l'alternative #zéro déchet en tissu du papier cadeau , vous l'aurez compris..


L'industrie du papier cadeau est installé et démocratisé depuis longtemps sur notre continent. A tel point que chaque saison, mode, peut être sujet à une nouvelle tendance en terme de #papier #cadeau. Cependant, lorsque l'on gratte un peu sur ce système déjà bien huilé, on se rend compte de la pollution générée, pour un emballage destiné à partir, lui aussi dans nos détritus...


Alors, on cherche des #alternative s.


J'ai vu certaines personnes entasser d'anciens papiers #cadeaux dans des boites, en attendant de pouvoir les réutiliser pour un prochain #cadeau . J'avoue avoir aussi essayé, pour voir.. Mais cette année, lors de mon nettoyage de printemps, tout est parti à la poubelle. c'était devenu un amas entassé dans une boite à chaussures qu'au final, je n'utilisais pas du tout.


D'autres personnes vont profiter du papier journal, qu'ils ont en quantité, pour emballer leurs #cadeaux... pendant que d'autres préfèreront utiliser de jolis paniers ou des caisses à vins..afin de faire de jolis coffrets.. honnêtement les idées sont plutôt nombreuses et certaines d'entre elles très prometteuses.


Mais le #furoshiki, me paraît le plus proche de mes habitudes de consommations européennes.


Alors j'ai regardé deux trois conseils sur internet et je me suis rendue compte que finalement, je n'aurais plus besoin de scotch. Il suffit de mettre le tissu à plat, l'objet à l'intérieur. En deux trois pliages enfantins et quelques petits noeuds, on a un petit #cadeau qui fait son effet au pied du sapin.


D'ailleurs, pas plus tard que ce week end, j'ai vu un tuto.. que j'ai beaucoup apprécié du coup, je vous mets le lien juste après... on y voit que combien il est simple d'emballer un cadeau avec un furoshiki.




J'espère que cette vidéo finira de vous convaincre de faire un geste #ecoresponsable pour ces fetes de fin d'année.


Bien entendu vous pouvez toujours acheter vos furoshiki chez #sobags64



Cette année, Sobags64 est parti à la découverte d'une petite association locale spécialisée dans la confection de costumes, et qui chine des tissus dans la région et récupère donc des métrages de tissus et les revend au poids. Cela constitue donc un réseau de partenaires locaux passionés par les tissus, vendus à moindre prix.



Et vous alors..? Comment passerez vous Noël cette année? Seul? Avec la famille? Aurez-vous de l'équitable, du local, du zéro déchet peut être au pied de votre arbre de noel? ou une autre nouveauté? qui sait.. peut être des furoshiki comme nous?


N'hésitez pas à nous faire partager votre expérience ou vos envies.. à la fabrique Sobags on aime échanger les idées.


Pour finir je vous souhaite à tous et à toutes de passer de joyeux préparatifs de fins d'année


 

Merci donc à

Ekothropie:



et à la costumotheque de Bayonne



Pensez aussi au #lestissusaussiontdroitaunesecondevie, pour partager vos idées et nous montrer comment vous réutilisez vos tissus





Comments


bottom of page